Workshop Haye Haye

En avril 2019 un groupe d’étudiants de l’Interfaculty ArtScience de La Haye est venu participer à un workshop avec les étudiants de l’ésam pendant le festival ]interstice[ et développer des projets artistiquescollaboratifs. Cette fois ce sont les étudiants du Studio Modulaire qui se rendent à La Haye.Retour ligne manuel
Durant une semaine, ils travailleront sur un projet d’ensemble d’improvisation audiovisuelle qui donnera lieu à une restitution publique. En encourageant le travail collaboratif en groupe, l’objectif final de l’atelier est de créer un environnement performatif multi sensoriel.
Les étudiants seront initiés à la méthode de travail de l’ensemble RecPlay. Depuis 2001, RecPlay est l’ensemble d’improvisation ArtScience. Parmi les thèmes de recherche abordés dans la méthode RecPlay figurent les interfaces multi-joueurs, les structures d’improvisation, l’art du bruit, le feedback en image et en son, les systèmes de composition en temps réel, les compositions spatiales et les interactions avec les éléments architecturaux.
L’accent pratique sera mis sur le développement d’improvisations et de compositions et sur le développement du jeu collectif à l’aide d’instruments non conventionnels.

Visite ArtScience Interfaculty

Visite du département ArtScience Interfaculty qui dépend à la fois du Royal Conservatoire et de la Royal Academy for Fine Arts à La Haye (Hollande) en prévision du programme d’échange et de workshops à venir avec le Studio Modulaire. Avec Robert Pravda et Kasper Van Der Horst.

L’Interfaculté ArtScience offre un programme interdisciplinaire de baccalauréat et de maîtrise qui encourage la recherche axée sur la curiosité en tant qu’approche de la création artistique. Le programme considère l’art et la science comme un continuum et encourage le développement de nouvelles formes d’art et de langages artistiques. L’Interfaculté ArtScience est intégrée au Conservatoire Royal et à l’Académie Royale des Beaux-Arts de La Haye, aux Pays-Bas.

Située entre l’Académie Royale des Beaux-Arts et le Conservatoire Royal de La Haye, l’interfaculté ArtScience collabore étroitement avec le programme MSc de l’Académie des Arts Créatifs et du Spectacle et des Technologies des Médias de l’Université de Leiden. ArtScience a une orientation interdisciplinaire qui recoupe les domaines existants de la musique, des arts visuels, des arts médiatiques, des sciences humaines et des sciences naturelles. Le personnel provient d’une variété de cultures et de disciplines artistiques et est unique en son genre.

L’étude stimule les élèves à s’interroger et à réfléchir sur les développements réels autour de nous. Cela inclut les développements dans le domaine des arts et des sciences ainsi que les développements technologiques, sociaux et politiques. Nous sommes intéressés par de nouvelles formes d’art, de nouvelles méthodes de présentation et de nouveaux lieux de présentation. Ce faisant, nous mettons les élèves au défi de s’interroger sur ce que pourraient être les formes d’art de l’avenir.

Rencontre autour de la synthèse modulaire

Nicolas Germain invite l’association BSA à l’ESAM, pour une session autour de la Synthèse Modulaire.

L’association les Bruits Sons Ardents (BSA) a été créée pour développer les pratiques « live » de musiques électroniques dans un esprit de création en direct (solo ou à plusieurs). Elle intervient sur un spectre esthétique large : musiques expérimentales, bruitistes, dansantes, etc.

Mardi 17 avril 2018 de 14 à 22 heures, se tiendra à l’ESAM une demi-journée essentiellement dédiée à la synthèse modulaire : Korg MS50, MS20, SQ10, Systèmes Eurorack (Doepfer, MakeNoise, Pittsburgh, Mutable Instruments…) prendront place sur le plateau de l’auditorium.

Visite au Bon Accueil

Aujourd’hui, visite au Bon accueil (Lieu d’arts sonores) à Rennes, avec les étudiants du Studio Modulaire.

Visite de l’exposition de Graham Dunning avec Damien Simon

L’exposition « Museum of Peripheral Collections » de l’artiste anglais Graham Dunning explore les liens entre archives personnelles, musées amateurs, accumulation compulsive d’objets de consommation de masse et collections de disques. Une exposition qui célèbre et érige la collection au rang d’acte créatif.
A la frontière du musée insolite, de la chambre d’adolescent garnie de disques et posters, de la « record room » du collectionneur et du home studio, « Museum of Peripheral Collections » propose la visite d’une version imaginée par Graham Dunning de l’un de ces lieux surchargés où se tissent des liens secrets entre boitiers de cassettes, collages en vue d’une future mixtape et objets divers dont seul le voisinage, et parfois l’hybridation, permet de supposer l’existence d’une forme d’affinité. Une invitation à faire en quelque sorte un nouveau « Nouveau Voyage autour de ma chambre ».

Lien : https://grahamdunning.com/